Les Cerfs-volants Songtext
von Benjamin Biolay

Les Cerfs-volants Songtext

À mesure que le temps passe
Je mesure le temps qui passe
Je mesure le temps qui passe
Jusqu'à l'autre bout de l'étang
Je regarde l'aube claire
S'allonger sur les conifères
À l'aulne à l'orée du jour
Le soleil sera de retour

En dépit des années noires
Des années folles, des heures de gloire
À la lisière du torrent
J'irai m'asseoir sur un banc
On ira faire un tour de barque
On ira déjeuner au parc
On s'embrassera dans le cou
Il y aura tout autour de nous


À mesure que le temps passe
Je mesure le temps qui passe
Et tandis que l'eau s'étend
Jusqu'à l'autre bout de l'étang
Je regarde l'aube claire
S'allonger sur les conifères
À l'aulne à l'orée du jour
Le soleil sera de retour

En dépit des années noires
Des années folles, des heures de gloire
À la lisière du torrent
J'irai m'asseoir sur un banc
On ira faire un tour de barque
On ira déjeuner au parc
On s'embrassera dans le cou
Il y aura tout autour de nous

Les cerfs-volants qui planent
Quelques amants qui flânent
Un petit vent
Les parasols
Plantés dans le sol
Il y a longtemps
Longtemps
Longtemps
Longtemps

Les cerfs-volants
Les cerfs-volants

If you listen you can hear it call
Wailaree, wailaree
There is a river called the River Of No Return

Songtext kommentieren

Schreibe den ersten Kommentar!
Diese Website verwendet eigene Cookies und Cookies von Dritten um die Nutzung unseres Angebotes zu analysieren, dein Surferlebnis zu personalisieren und dir interessante Informationen zu präsentieren (Erstellung von Nutzungsprofilen). Wenn du deinen Besuch fortsetzt, stimmst du der Verwendung solcher Cookies zu. Bitte besuche unsere Cookie Bestimmungen um mehr zu erfahren, auch dazu, wie du Cookies deaktivieren und der Bildung von Nutzungsprofilen widersprechen kannst.
OK