Songtexte.com Drucklogo

Il le fallait Songtext
von Moha La Squale

Il le fallait Songtext

Fallait un son pour ma maman, j'vais pas mimer mon amour
Celle-ci c'est pour ma mamie, j'te connais pas mais j'te connais
Ton héritage c'est l'Algérie, ta fille s'est battue pour nous
Comme toi c'est une battante, pas bête elle était toute seule
Sa vie était salée, papi si seulement tu savais
Elle, elle jacte dans des foyers, tellement ça fuyait la misère
Seule avec son bébé, il devait même pas avoir d'biberon
Ma gueule, c'est la débrouille et toi tu t'plains pour des broutilles
Tu vas t'noyer dans des bouteilles, espèce d'abruti, j'dis pas d'gros mots
Parce que maman va écouter l'son, c'est bien maman qui faisait l'marché
Papa j'me souviens d'toi
Je me souviens que t'achetais même pas l'pain
Et ouais tu crains et t'as pas d'cran, t'façons j't'ai jamais vu crâner
À vrai dire j'te connais pas, j'connais qu'des histoires sur toi
Et j't'assure t'as pas assumé, t'es pas un surhomme, t'as pas assuré
Tous les mois, c'était serré mais y a maman pour les céréales
Et sérieux, j'étais heureux, pas d'euros mais c'est pas grave
Toute l'année, c'était la grève et ses deux fils étaient grillés
On voulait t'construire plus qu'un palais
On n'est pas comme eux, c'est pas pareil
L'instant présent on l'apprécie
Je te précise que c'est précieux
J'suis très précis dans mes récits,
j'aime pas réciter d'la merde
Mille reines valent pas ma mère, maman s'voit pas dans son miroir
Tes fils sont beaux, tes filles sont belles
Mais laisse tomber, t'es la plus belle

Fallait un son pour ma maman, prête à dormir dans l'palais
La seule qui posait des mandats, quitte ma gueule à s'endetter
J'serais jamais quitte, l'amour s'compte pas,
Mes premiers pas c'est avec maman
Premier cache-cache, parle pas d'mes couches
Tous mes cacas jusqu'à Fleury
Fallait un son pour ma maman, prête à dormir dans l'palais
La seule qui posait des mandats, quitte ma gueule à s'endetter
J'serais jamais quitte, l'amour s'compte pas
Mes premiers pas c'est avec maman
Premier cache-cache, parle pas d'mes couches
Tous mes cacas jusqu'à Fleury

J'avais douze ans elle m'épatait, pile à l'heure pour le parlu
Dès l'matin, j'la vois partir avec ma grande sœur pour Bendero
Pour des bêtises mais elle s'est battue, elle a jamais lâché l'morceau
Puis ils m'ont reconnu, avenue Marceau, il a capté qu'fallait brasser
Elle, elle sentait les problèmes, à treize ans j'vendais d'la drogue
J'avais brisé l'cœur d'maman, son bébé a dérapé
Tout l'monde peut changer, fallait y croire, maman y a cru
Et grâce à elle Moha craint personne,
Les hommes n'oublient pas le passé
Pousse-toi on passe juste à autre chose, j'ai justement fini l'parlu
Tu peux parler, y a plus d'maton, y a plus personne pour écouter
Au téléphone, tu peux tout m'dire, ça y est, c'est fini les problèmes
Et pour papa, j'ai toujours l'seum, t'es qu'un pipo qui nous a semés
Pendant que ton fils vendait du seum dans l'froid,
J'ai essayé d'semer les keufs
C'est qu'on savait se faire des kiffs
Ils rêvaient d'nous foutre dans l'coffre
Maman des coffres pour l'avocat, mais ce petit con n'avoue pas
Bonne nouvelle, plus d'découvert, plus d'marche arrière, plus d'arrivant
Maman ton fils sort un album, l'année dernière j'étais coursé
Constamment j'livrais dans l'froid, j'avais d'la drogue dans mon futal
Tout seul au front j'me suis frotté, depuis tout petit j'aimais m'fritter
Vingt-deux balais et j'fais l'boulot, maman j'suis plus fort que papa
Maman, j'suis plus fort que papa
J'suis plus fort que papa, maman !

Fallait un son pour ma maman, prête à dormir dans l'palais
La seule qui posait des mandats, quitte ma gueule à s'endetter
J'serais jamais quitte, l'amour s'compte pas,
mes premiers pas c'est avec maman
Premier cache-cache, parle pas d'mes couches
Tous mes cacas jusqu'à Fleury

Fallait un son pour ma maman, prête à dormir dans l'palais
La seule qui posait des mandats, quitte ma gueule à s'endetter
J'serais jamais quitte, l'amour s'compte pas,
mes premiers pas c'est avec maman
Premier cache-cache, parle pas d'mes couches
Tous mes cacas jusqu'à Fleury

Fallait un son pour ma maman, prête à dormir dans l'palais
La seule qui posait des mandats, quitte ma gueule à s'endetter
J'serais jamais quitte, l'amour s'compte pas,
mes premiers pas c'est avec maman
Premier cache-cache, parle pas d'mes couches
Tous mes cacas jusqu'à Fleury

Fallait un son pour ma maman, prête à dormir dans l'palais
La seule qui posait des mandats, quitte ma gueule à s'endetter
J'serais jamais quitte, l'amour s'compte pas,
mes premiers pas c'est avec maman
Premier cache-cache, parle pas d'mes couches
Tous mes cacas jusqu'à Fleury

Première couche, premier cache-cache
Premiers pas, c'est avec maman
C'était pour toi celle-là, maman
Tout ça, c'est pour toi

Songtext kommentieren

Schreibe den ersten Kommentar!

Übersetzung

Fan Werden

Fan von »Il le fallait« werden:
Dieser Song hat noch keine Fans.
Diese Website verwendet eigene Cookies und Cookies von Dritten um die Nutzung unseres Angebotes zu analysieren, dein Surferlebnis zu personalisieren und dir interessante Informationen zu präsentieren (Erstellung von Nutzungsprofilen). Wenn du deinen Besuch fortsetzt, stimmst du der Verwendung solcher Cookies zu. Bitte besuche unsere Cookie Bestimmungen um mehr zu erfahren, auch dazu, wie du Cookies deaktivieren und der Bildung von Nutzungsprofilen widersprechen kannst.
OK