La Pluie Songtext
von L

La Pluie Songtext

Des Filles du calvaire
Au cirque d'hiver,
Les gouttes de pluie
Tombent cliquetis
Tombent à contre-cœur
Tombent, le temps pleure.

Je m'imaginais
des années câlines
Et le cœur au calme,
comme sur ces îles,
où les vents salés
effacent l'exil.
Je m'imaginais
Des idées fragiles,
De très petits riens
A se partager,
Et le temps qui file
en baisers volés.


Je rêvais de nuits
comme les mille et une,
comme on s'imagine
ailleurs ou la lune,
couleur opaline,
nous deux endormis.
Je rêvais de nuits
passées à se taire,
On aurait laissé
les étoiles faire
et prendre la fuite
au long de la mer.

J'pouvais fabriquer
des réserves en vrac
de tendresse vraie,
quand le temps s'détraque,
refaire le zodiaque
avec mes caresses.
Pour nous fabriquer
des nouveaux mirages,
j'couvrais ton visage
de mes petites mains,
voilà qu'nos voyages
pleuvent sur le mien.

Songtext kommentieren

Schreibe den ersten Kommentar!
Diese Website verwendet eigene Cookies und Cookies von Dritten um die Nutzung unseres Angebotes zu analysieren, dein Surferlebnis zu personalisieren und dir interessante Informationen zu präsentieren (Erstellung von Nutzungsprofilen). Wenn du deinen Besuch fortsetzt, stimmst du der Verwendung solcher Cookies zu. Bitte besuche unsere Cookie Bestimmungen um mehr zu erfahren, auch dazu, wie du Cookies deaktivieren und der Bildung von Nutzungsprofilen widersprechen kannst.
OK