Ennui Songtext
von Diapsiquir

Ennui Songtext

Je tombe encore comme tous les autres soirs
Sans surprise et encore moins d'espoirs,
De voir un Océan naître de la mare

Je tombe comme tous les autres soirs
Sans surprise et encore moins d'espoirs,
De voir un Océan, même un tout petit océan,
parce que y'en a marre

Moi je parle pour personne, ni gueule ni sexe.
Sauf la noyade dans le Rhum et le Subutex.
Je représente rien ni nulle part
Quand on me présente c'est:
"Planque ton cul et ferme le bar!"

Moi je ne traine pas d'étendard pisseux derrière
Et je laisse les connards s'enfiler la bannière
Et non j'suis pas dedans,
Je ne suce pas de boxeurs, je'uis tout seul
Essaye de me monter et je te casse les dents,
Baise ta soeur et ça, tout seul


Moi je parle pour personne, ni gueule ni sexe,
Sauf la noyade dans le Rhum et le Subutex,
Je représente rien ni nulle part
Quand on me présente c'est
"Planque ton cul et ferme le bar!"
Moi, je suce personne, je suce pas de légionnaire,
et je suis sous sexe, et j'baise ton frère, et ça tout seul,

Moi c'est la crasse qui m'a ouvert les fesses

Sacrifice abrupt de la décennie branlante et plombée
Améthyste brute, dernière pièce manquant avant le plan B.
C'est pas le strass qui m'intéressait
Moi c'est la Crasse qui m'a ouvert les fesses,
Avec l'angoisse et puis tout le reste...
Il a fallu que ça rampe, toujours voulu des crampes,
Tout dévaler, sans aucune rampe
Sacrifice abrupt de la décennie branlante et plombée
Améthyste brute, dernière pièce manquant avant le plan B.
C'est pas le strass qui m'intéressait
Moi c'est la Crasse qui m'a ouvert les fesses,
et puis tout le reste

L'espoir, j'en fais des buvards blindés de LSD et de pisse
Qu'on vend une fortune aux bavards, les canards et
Qu'ensuite on donnera aux fils,
les ptits croieront encore,
Feront de notre charbon de l'or...
Éjaculeront le jour de ma mort
ET QUE TOUT CE QUE JE TOUCHE DEVIENNE DE L'ART

Je tombe encore comme tous les autres soirs
Sans surprise et encore moins d'espoirs,
De voir un Océan naître de la mare

Je tombe comme tous les autres soirs
Sans surprise et encore moins d'espoirs,
De voir un Océan, même un tout petit océan,
parce que y'en a marre

2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001, 2000, 1999, 1998, 1997, 1996, 1995, 1994, 1993, 1992, 1991, 1990, 1989, 1988, 1987, 1986, 1985, 1984, 1983, 1982, 1981, 1980, 1979
Je suis mort depuis l'œuf et de l'amour je suis veuf

Songtext kommentieren

Schreibe den ersten Kommentar!
Diese Website verwendet eigene Cookies und Cookies von Dritten um die Nutzung unseres Angebotes zu analysieren, dein Surferlebnis zu personalisieren und dir interessante Informationen zu präsentieren (Erstellung von Nutzungsprofilen). Wenn du deinen Besuch fortsetzt, stimmst du der Verwendung solcher Cookies zu. Bitte besuche unsere Cookie Bestimmungen um mehr zu erfahren, auch dazu, wie du Cookies deaktivieren und der Bildung von Nutzungsprofilen widersprechen kannst.
OK