Pour ceux qu’on aime Songtext
von Madame Monsieur

Pour ceux qu’on aime Songtext

Des cités d'or et de fer
Des géantes aux cent bras
Aux quatres coins de la Terre
On ne plaisante pas
Il faut faire et défaire
Et ne penser qu'à soi
Des milliards de solitaires
Ça ne s'invente pas

Et moi je traîne mon anonymat
J'essaie quand-même de toucher du doigt
La chaleur humaine qui a pris le froid

Pour ceux qu'on aime
Une heure à peine
Donner du temps et de la voix
Pour ceux qu'on aime
Une heure à peine
Parce qu'on est moins seul qu'on le croit


Aussi haut que l'Himalaya
On élève des tours et des maisons sans toit
Y'a pas de neiges éternelles sous ces fenêtres-là
Alors on change de chaîne;
C'était quoi déjà?

Et moi je traîne mon anonymat
J'essaie quand-même de toucher du doigt
La chaleur humaine qui a pris le froid

Pour ceux qu'on aime
Une heure à peine
Donner du temps et de la voix
Pour ceux qu'on aime
Une heure à peine
Parce qu'on est moins seul qu'on le croit

Pour ceux qu'on aime
Une heure à peine
Donner du temps et de la voix
Pour ceux qu'on aime
Une heure à peine
Parce qu'on est moins seul qu'on le croit

Songtext kommentieren

Schreibe den ersten Kommentar!

Übersetzung

Beliebte Songtexte
von Madame Monsieur

Fan Werden

Fan von »Pour ceux qu’on aime« werden:
Dieser Song hat noch keine Fans.
Diese Website verwendet eigene Cookies und Cookies von Dritten um die Nutzung unseres Angebotes zu analysieren, dein Surferlebnis zu personalisieren und dir interessante Informationen zu präsentieren (Erstellung von Nutzungsprofilen). Wenn du deinen Besuch fortsetzt, stimmst du der Verwendung solcher Cookies zu. Bitte besuche unsere Cookie Bestimmungen um mehr zu erfahren, auch dazu, wie du Cookies deaktivieren und der Bildung von Nutzungsprofilen widersprechen kannst.
OK